Les membres

Charly Grenon (Maît’ Gueurnon)

 Le Maît’est né à Sainte-Gemme en 1933. Son père était un grand admirateur de Goulebenéze, et « à chaque fois que le grand homme venait dans la région o fallait aller le voir et discuter avec lui », raconte-t-il. Ancien journaliste de « La France » puis « Sud-Ouest », membre fondateur de la SEFCO, il est devenu l’un des plus grands spécialistes de notre culture régionale et un excellent patoisant.
Vice-président de la Société des lettres de Saintonge et d’Aunis, membre de l’Académie de Saintonge, il est l’auteur de plusieurs ouvrages : « Les temps héroïques du cinéma dans le Centre-Ouest », « Saveur des mets, saveur des mots », « Les Gloires charentaises du Coran » et, « Goulebenéze, le charentais par excellence », (prix des Mouettes 2007), en collaboration avec Pierre Péronneau.
Il a une culture très étendue et une mémoire extraordinaire. Sa conversation fourmille d’anecdotes, et « le temps nous dure pas quand jh’ sons avec li ». Charly Grenon est un grand Monsieur, la mémoire vivante de notre Saintonge ».

 

pierre

Pierre Péronneau (Maît’ Piârre)

Né en plein cœur de la Saintonge, a fait ses études primaires dans son village natal de Colombiers, puis ses études secondaires à Saintes. Maîtrise de Sciences économiques obtenue à la Faculté de Bordeaux.
Entré à la Société Générale en 1968, jusqu’à la retraite en 2001.
S’est lancé dans la généalogie, surtout celle des ancêtres de son grand-père Goulebenéze.
A écrit, aux éditions du Croît vif, « Goulebenéze, le charentais par excellence », en collaboration avec Charly Grenon.
A écrit, en collaboration avec Charly Grenon, Jacques-Edmond Machefert et Jean-Claude Lucazeau « L’air du pays », aux éditions du Croît vif.

Benjamin Péronneau (Le fî à Piârre)

Né à Nantes en 1976, ingénieur informatique, webmaster du site, et conseiller technique du Boutillon.
Arrière petit-fils de Goulebenéze.

Laisser un commentaire